Le mardi, c’est pour Charlie

Conte express :
Il était une fois une espèce d’apprentie sorcière, très apprentie. Mais depuis qu’elle était en cheville avec un groupe de drôle de gens (« Les brins de laine dans l’arrière cuisine », je ne sais plus comment ils s’appelaient…), elle faisait beaucoup de progrès. Par exemple, après s’être replongée dans la lecture de Frankenstein, et à l’occasion de la visite d’une certaine Alice, qui était venue la prendre en photo dans sa bibliothèque, elle avait ressorti un certain nombre de grimoires qu’elle avait un peu oubliés. Et elle avait eu une idée, et elle avait enfin réussi à fabriquer un être humain. Un petit être humain femelle, qu’elle gardait depuis lors bien à l’abri du monde extérieur (curieux et rhumes) dans un bocal.
Mais voilà qu’aujourd’hui, la petite Homuncula s’est sauvée de son bocal, et s’est lancée dans une danse du ventre effrénée, au milieu des grimoires illustrés.
Que va-t-il arriver ?

Commentaire :
La sorcière n’avait bien entendu pas eu l’idée saugrenue d’habiller sa petite Homuncula, qui était bien au chaud dans son bocal. Mais celle-ci avait entendu la radio, et avait trouvé prudent de couvrir un minimum sa nudité, pour danser la danse du ventre. Ce qui ne suffira sans doute pas, le jour où le djihad entrera dans la salle à manger de la sorcière. Mais bon, on verra. En attendant, Homuncula danse, et Charlie est vivant.

Laisser un avis bienveillant

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>